Égypte

RSSSuivre
ce sujet
14/08/2019 | Communiqués de presse
Égypte
Il y a de cela six années, les forces de sécurité égyptiennes ont tué au moins 900 personnes et en ont blessé des milliers d’autres lors des opérations de dispersion des sit-in sur les places Rabaa Al Adawiya et Al Nahda du Caire. Les statistiques officielles font état de huit membres des forces de sécurité également tués ce jour-là....
Thématique(s) : Répression policière, Droit de manifestation
14/08/2019 | Communiqués de presse
Égypte
Les événements sanglants du 14 août 2013, lors desquels les forces de sécurité égyptiennes ont tué au moins 900 personnes pendant qu’elles dispersaient violemment les sit-in antigouvernementaux de grande ampleur sur les places Rabaa al Adawiya et al Nahda, continuent de peser sur la société égyptienne, a déclaré Amnistie internationale ce mercredi 14 août....
Thématique(s) : Répression policière, Droit de manifestation, Violence
7/08/2019 | Action
Égypte
Le 3 juillet 2019, un juge a ordonné la libération d’Ola al Qaradawi après que celle-ci a passé plus de deux ans de détention à l'isolement, sanction arbitraire faisant suite à des accusations dénuées de tout fondement....
Thématique(s) : Arrestations et détentions arbitraires, Torture et mauvais traitements
31/07/2019 | Communiqués de presse
Égypte
Les autorités égyptiennes doivent immédiatement mettre fin aux conditions de détention cruelles et inhumaines et permettre aux détenus de recevoir régulièrement des visites de leur famille dans la prison de sécurité maximale d’al Aqrab, à Tora, où 130 prisonniers mènent une grève de la faim depuis plus de six semaines, a déclaré Amnistie internationale le 31 j...
Thématique(s) : Conditions carcérales
23/07/2019 | Communiqués de presse
Égypte
Les autorités égyptiennes ont toujours recours à des mesures arbitraires de mise à l’épreuve pour continuer de punir des militants pacifiques libérés de prison en les forçant à passer chaque nuit dans des cellules surpeuplées de postes de police, a déclaré Amnistie internationale mardi 23 juillet....
Thématique(s) : Arrestations et détentions arbitraires, Répression policière
16/07/2019 | Communiqués de presse
Égypte
Bien que le gouvernement égyptien affirme le contraire, le nouveau projet de loi sur les ONG adopté par le Parlement le 15 juillet 2019 conserve le caractère répressif de la loi de 2017 actuellement en vigueur et contribuerait à perpétuer la répression qui pèse sur les défenseurs des droits humains et les organisations indépendantes de la société civile, a déclaré Amnistie internationale le 16 juillet....
Thématique(s) : Défenseurs des droits humains, Répression politique
16/07/2019 | Communiqués de presse
Égypte
Le nouveau projet de loi sur les ONG adopté par le Parlement égyptien le 16 juillet 2019 et destiné à remplacer la loi draconienne sur les ONG de 2017 ne contribuera guère à mettre fin à la répression qui s’abat sur les organisations de défense des droits humains dans le pays depuis quelques années, a déclaré Amnistie internationale, qui publie une analyse des modifications proposées....
Thématique(s) : Défenseurs des droits humains, Répression politique
10/07/2019 | Communiqués de presse
Égypte
Les autorités égyptiennes ont de plus en plus tendance à réincarcérer des personnes soumises à une arrestation arbitraire, au lieu d’appliquer les ordonnances judiciaires de remise en liberté : cela témoigne d’un délabrement très inquiétant du système judiciaire en Égypte, a déclaré Amnistie internationale....
Thématique(s) : Arrestations et détentions arbitraires
3/07/2019 | Communiqués de presse
Égypte
Les autorités égyptiennes tentent de normaliser les violations des droits humains en adoptant une série de lois visant à « légaliser » la répression croissante des libertés d'expression, d’association et de réunion, a déclaré Amnistie internationale, six ans après que l’ancien président Mohamed Morsi, récemment décédé, a été chassé du pouvoir, le 3 juillet 2013....
Thématique(s) : Répression politique, Sécurité et droits humains
25/06/2019 | Communiqués de presse
Égypte
En 48 heures, les autorités égyptiennes ont arrêté arbitrairement au moins huit personnes, dont un ancien parlementaire, des dirigeants de partis d’opposition, des journalistes et des militants dans le contexte d’une répression croissante de l’opposition et de la société civile, a déclaré Amnistie internationale. Lors d’opérations lancées au petit matin, les forces de sécurité ont arrêté notamment Zyad El Eleaimy, ancien député et chef de file du Parti social-démocrate égyptien....
Thématique(s) : Arrestations et détentions arbitraires, Répression de la dissidence

Pages