S'impliquer

Égypte

Une des défenseures des droits humains pour qui vous avez écrit lors du dernier marathon d'écriture sera libérée

Hanan Badr el Din – Le 15 avril 2019, un tribunal égyptien a ordonné la libération d'Hanan Badr el Din. Elle est toujours en prison mais la procédure en vue de sa libération pourrait commencer prochainement. 

Défenseure des droits humains, Hanan Badr el Din est la cofondatrice de l’Association des familles de victimes de disparition forcée. Elle a commencé à militer après la disparition forcée de son mari, Khalid Ezz el Din, lors d’une manifestation qui s’est déroulée le 27 juillet 2013. Elle a été arrêtée le 6 mai 2017 à la prison de Qanatar, au nord du Caire, alors qu’elle rendait visite à une personne qui avait été soumise à une disparition forcée, afin d’essayer d’obtenir des informations sur le sort de son mari et l’endroit où il se trouvait. Elle était sous enquête pour des accusations d’appartenance à un groupe interdit.

Il s’agit d’une prisonnière d’opinion, détenue uniquement en raison de ses activités en faveur des droits humains.

Mis à jour le vendredi, 26 avril 2019