S'impliquer

Égypte

Shawkan enfin libre

Le photojournaliste Mahmoud Abou Zeid, alias Shawkan, a enfin été libéré le 4 mars 2019 après avoir passé plus de cinq ans en prison pour des accusations forgées de toutes pièces. En tant que prisonnier d’opinion, il n’aurait jamais dû passer une seule minute derrière les barreaux, et encore moins cinq ans et demi.

Toutefois, il est soumis à des mesures absurdes de mise à l’épreuve, et devra notamment passer 12 heures par jour au poste de police, de 18 heures à 6 heures du matin pendant les cinq prochaines années. Ces mesures scandaleuses restreignent fortement sa liberté et doivent être levées immédiatement.

Mahmoud Abou Zeid a été arrêté et emprisonné uniquement pour avoir fait son travail de journaliste. Sa condamnation, prononcée plus de cinq ans plus tard pour des accusations forgées de toutes pièces, à l’issue d’un procès collectif des plus iniques concernant plus de 700 accusés, était une parodie de justice.

Vous avez été nombreux à vous mobiliser pour sa libération, en particulier lors du marathon d’écriture de 2016.

Autres informations 
Mis à jour le mardi, 5 mars 2019