S'impliquer

Chine

Liu Xia est libre !

En réaction aux informations selon lesquelles l'artiste Liu Xia, veuve du prix Nobel Liu Xiaobo, a quitté la Chine et est en route pour l'Allemagne, Patrick Poon, chercheur sur la Chine à Amnistie internationale, a déclaré :

« Quelle heureuse nouvelle que Liu Xia soit enfin libre et que sa persécution et sa détention illégale aux mains des autorités chinoises aient pris fin, près d'un an après la mort prématurée et indigne de son époux Liu Xiaobo.

« Liu Xia n'a jamais abandonné son époux incarcéré à tort et a été sévèrement punie pour cela. Les autorités chinoises ont tenté de la réduire au silence, mais elle a toujours défendu les droits humains. Après huit ans de résidence surveillée illégale, sa santé est très préoccupante.

« Il est temps que cesse également le harcèlement dont est victime la famille de Liu Xia restée en Chine. Il serait honteux que les autorités chinoises se servent des proches de Liu Xia pour faire pression sur elle et l'empêcher de s'exprimer à l'avenir. »

Complément d’information

Liu Xia se trouvait en résidence surveillée illégale depuis que Liu Xiaobo avait reçu le prix Nobel de la paix en 2010. Elle était étroitement surveillée par des agents de la sécurité de l’État et seuls ses amis les plus proches pouvaient la contacter par téléphone dans des circonstances bien précises.

En avril, lors d'une conversation téléphonique avec son ami Liao Yiwu, écrivain en exil, Liu Xia a déclaré qu'elle « se préparait à mourir » en résidence surveillée. Un enregistrement poignant de cette conversation a été rendu public le 2 mai 2018.

Autres informations 

Dans le cadre du projet Livres comme l'air, Liu Xia avait été jumelée à Chloé Varin (lire sa dédicace) et à Fanny Britt (lire sa dédicace). Merci aux visiteurs des Salons du livre de Trois-Rivières et de Montréal qui ont signé des pétitions en faveur de Liu Xia et de la liberté d'expression.

Mis à jour le lundi, 22 octobre 2018