S'impliquer

Mozambique

Libération sous caution

Amade Abubacar – Bonne nouvelle ! Le journaliste Amade Abubacar a été libéré sous caution le 23 avril 2019. Son avocat avait déposé pour lui une demande de libération sous caution le 26 février auprès du tribunal provincial de Cabo Delgado. Amade était détenu à la prison de Mieze, à Pemba, où l’administration pénitentiaire ne l’autorisait pas à recevoir de visites de ses proches. La date de son procès n’a pas encore été fixée.

Amade Abubacar est journaliste à la radio locale de Nacedje, dans la province de Cabo Delgado, au Mozambique. Au moment de son arrestation, le 5 janvier, il interviewait des personnes déplacées à l'intérieur du pays qui avaient fui leur domicile en raison de l'intensification d’attaques violentes perpétrées par des membres présumés d’un groupe extrémiste connu sous le nom d’Al Shabab. Ces attaques se sont multipliées depuis le début du mois d’octobre 2017, faisant une centaine de morts et contraignant plusieurs centaines de personnes à s’enfuir de chez elles.

Dans le cadre d’une stratégie visant à empêcher les médias de s’intéresser à ces attaques, les autorités du Mozambique ont arrêté de manière arbitraire des journalistes qui réalisaient des reportages sur ces événements.

Autres informations 
Mis à jour le vendredi, 26 avril 2019