S'impliquer

Israël et territoires palestiniens occupés

Libération d’un prisonnier d’opinion

Le 27 décembre 2013, après deux ans et demi de détention administrative, l’universitaire et écrivain palestinien Ahmed Qatamesh, adopté comme prisonnier d’opinion par Amnistie, a été libéré à Ramallah, en Cisjordanie. Le jour même, il a pu retrouver sa famille et ses amis.

Ahmed Qatamesh a fait partie de l’édition 2001 de Livres comme l’air et la coordination Israël, Territoires occupés et Autorité palestinienne a œuvré à sa libération.

Le 21 avril 2011, à Ramallah, capitale administrative de l’Autorité palestinienne, les forces de sécurité israéliennes ont procédé à son arrestation. Détenu uniquement pour avoir exprimé ses convictions politiques de manière pacifique, il a vu, sans motifs, sa détention reconduite à de multiples reprises.

Utilisée depuis la fin des années soixante par les autorités israéliennes dans les territoires palestiniens occupés, la détention administrative permet une incarcération de six mois, renouvelable, sans inculpation ni procès et sur la base de preuves tenues secrètes auxquelles ni le détenu ni son avocat n’ont accès. Ahmed Qatamesh comptait parmi les plus de 160 Palestiniens actuellement emprisonnés sous ce statut les privant du droit fondamental de se défendre et plongeant leurs familles dans un état constant d'incertitude.

L’épouse d’Ahmed, Suha Barghouti, a déclaré à Amnistie internationale : « Je voudrais vous faire part de ma gratitude pour le soutien que vous nous avez apporté pendant les moments difficiles que nous avons passés. Merci encore et je vous souhaite une bonne année. »

Remerciements 

Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels.

Mis à jour le vendredi, 31 janvier 2014