Utilisation excessive de la force

RSSSuivre
ce sujet
14/05/2020 | Communiqués de presse
Mali
En réaction aux violences suite à un usage létal de la force par les forces de l’ordre ayant entrainé la mort de trois personnes, Ousmane Diallo, chercheur sur l’Afrique de l’Ouest à Amnistie internationale a déclaré : « La mort d’un jeune motocycliste le 11 mai dans la nuit suite à des tirs par balles d’un agent de police qui n’était pas en service, a suscité des manifestations et des violences qui ont continué jusqu’à hier dans la ville....
Thématique(s) : Utilisation excessive de la force
23/04/2020 | Communiqués de presse
Inde
New Delhi – Vivement préoccupé par des témoignages faisant état de violences et de mauvais traitements commis par la police sur tout le territoire indien dans le cadre de l'application du confinement instauré à l'échelle nationale le 25 mars 2020, un groupe de défenseur·e·s des droits humains faisant campagne contre la violence et la torture en détention en Inde a rappelé au gouvernement du pays que les droits humains devaient être « protégés et l'obligation de rendre des comptes garantie mêm...
Thématique(s) : COVID-19, Torture et mauvais traitements, Utilisation excessive de la force
30/03/2020 | Communiqués de presse
Pérou
L’État péruvien doit abroger la Loi de protection policière (n° 31102) adoptée par le Congrès et promulguée le 28 mars 2020, car elle bafoue le droit international relatif aux droits humains et ouvre la voie à l’impunité et à un recours à une force excessive de la part de la police et des forces armées, a déclaré Amnistie internationale le 30 mars 2020....
Thématique(s) : COVID-19, Répression policière, Utilisation excessive de la force
17/03/2020 | Communiqués de presse
Niger
Les autorités nigériennes doivent immédiatement ouvrir une enquête indépendante sur les circonstances de la mort le week-end dernier, de trois personnes après qu’un rassemblement à l’appel de la société civile a été dispersé dans la capitale Niamey, a déclaré Amnistie internationale aujourd’hui....
Thématique(s) : Mort violente, Utilisation excessive de la force, Droit de manifestation
28/02/2020 | Communiqués de presse
Hong Kong
En réaction à l’arrestation, vendredi 28 février, du magnat de la presse Jimmy Lai et de deux autres militants prodémocratie à Hong Kong pour « rassemblement illégal » en raison de leur participation à des manifestations majoritairement pacifiques le 31 août 2019, le directeur d’Amnistie internationale Hong Kong, Man-Kei Tam, a déclaré :...
Thématique(s) : Répression de la dissidence, Violence, Utilisation excessive de la force, Arrestations et détentions arbitraires
14/02/2020 | Communiqués de presse
Équateur
Le gouvernement doit protéger la vie et l’intégrité du médiateur Freddy Vinicio Carrión Intriago et de sa famille, celui-ci ayant reçu de multiples menaces de mort, a déclaré Amnistie internationale le 14 février 2020. De plus, il doit veiller à ce que le Bureau du médiateur puisse mener son travail de promotion et de protection des droits humains de manière autonome, indépendante et libre de toute menace ou intimidation....
Thématique(s) : Défenseurs des droits humains, Utilisation excessive de la force
27/01/2020 | Communiqués de presse
Gambie
En réaction à l’arrestation de 137 manifestant·e·s à la suite d’affrontements avec les forces de sécurité en Gambie le 26 janvier 2020, Marta Colomer, directrice adjointe par intérim du programme Afrique de l’Ouest et Afrique centrale à Amnistie internationale, a déclaré :...
Thématique(s) : Arrestations et détentions arbitraires, Droit de manifestation, Utilisation excessive de la force
23/01/2020 | Communiqués de presse
Irak
Le bilan s’élève à 600 morts depuis octobre et 12 homicides ont été commis cette semaine. Des informations confirment la reprise du recours à des balles réelles et à des grenades fumigènes pour tuer des manifestants. La vague d’intimidation, d’arrestations et de torture se poursuit....
Thématique(s) : Droit de manifestation, Utilisation excessive de la force, Mort violente, Répression policière
16/01/2020 | Communiqués de presse
Liban
Les Forces de sécurité intérieure du Liban, dont la police antiémeutes, ont utilisé une force excessive et illégale contre les manifestants dans les nuits du 14 et du 15 janvier, rouant de coups de nombreux militants et procédant à des vagues d’arrestations arbitraires de manifestants pacifiques, après deux nuits d’affrontements avec une minorité des manifestants. Lynn Maalouf, directrice des recherches pour le Moyen-Orient à Amnistie internationale, a déclaré :...
Thématique(s) : Arrestations et détentions arbitraires, Utilisation excessive de la force, Droit de manifestation, Répression politique

Pages