S'impliquer

Bangladesh

Les 28 hommes soupçonnés d’être homosexuels ont tous été libérés

Sur les 28 hommes arrêtés lors d’un événement en dehors de Dacca, les cinq qui étaient encore maintenus en détention ont été libérés le 21 juillet 2017. En premier lieu arrêtés parce qu’ils étaient soupçonnés d’avoir enfreint l’interdiction des « rapports charnels contre nature » inscrite dans l’article 377 du Code pénal, les 28 hommes ont été inculpés au titre de la Loi de 1990 sur le contrôle des stupéfiants.

Sur les 28 hommes arrêtés le 19 mai 2017 au cours d’un événement à Kerinaganj, une ville située au sud de Dacca, la capitale, 23 se sont vus accorder la liberté sous caution au cours de différentes audiences en juin, tandis que les cinq derniers ont été libérés le 21 juin 2017.

Bien que ces hommes aient été détenus pour des accusations liées à la Loi de 1990 sur le contrôle des stupéfiants, Amnistie internationale pense qu'ils ont été arrêtés car le rassemblement était connu pour être fréquenté par des homosexuels. Le harcèlement des personnes LGBTI par les forces de sécurité n’est pas rare au Bangladesh, et un grand nombre de personnes LGBTI ont dit à Amnistie internationale qu’elles hésitaient beaucoup à aller voir la police. Loin d’être protégées, les personnes qui ont signalé des atteintes déclarent qu’elles sont souvent harcelées par la police, qu’on leur dit de se montrer « moins provocantes » et qu’elles sont même menacées d’être arrêtées et inculpées pour « crime contre nature », au titre de l’article 377 du Code pénal.

Bien qu’aucune information définitive n’ait été fournie quant à la présence de conditions requises pour bénéficier de la liberté sous caution, on estime que ces hommes ne sont plus en danger imminent. Amnistie internationale continuera de suivre l’évolution de la situation et adoptera la position qui convient si des éléments nouveaux surviennent.

Autres informations 

Ceci est la deuxième mise à jour de l’AU 112/17.
Pour plus d’informations : https://www.amnesty.org/fr/documents/asa13/6499/2017/fr/

Remerciements 

Un grand merci à toutes les personnes qui ont envoyé des appels.

Mis à jour le vendredi, 4 août 2017