Myanmar

RSSSuivre
ce sujet
9/09/2020 | Communiqués de presse
Myanmar
En réaction à la décision du tribunal municipal de Kyauktada de condamner le militant et poète Maung Saungkha en lien avec une manifestation pacifique contre les restrictions imposées à l’Internet mobile dans l’État d’Arakan et l’État chin, Ming Yu Hah, directrice adjointe du Bureau régional Asie-Pacifique d’Amnistie internationale, a déclaré :...
Thématique(s) : Liberté d'expression
26/08/2020 | Communiqués de presse
Myanmar
Cela fait trois ans qu’environ 740 000 Rohingyas ont fui la campagne de violence ciblée de l’armée du Myanmar dans l’État d'Arakan pour les camps de réfugiés au Bangladesh. Pourtant, pour les Rohingyas qui demeurent encore au Myanmar, la vie est toujours pleine de dangers et les violations des droits humains persistent....
Thématique(s) : Discrimination, Droit à la vie, Droit à la sécurité, Migrants et réfugiés
25/08/2020 | Communiqués de presse
Myanmar
Pour marquer le troisième anniversaire des tristement célèbres opérations militaires au Myanmar qui ont poussé 740 000 Rohingyas à fuir l’État d’Arakan, où ils vivaient, pour gagner le Bangladesh, Ming Yu Hah, directrice régionale adjointe pour le travail de campagne à Amnesty International, a déclaré :...
Thématique(s) : Migrants et réfugiés
8/07/2020 | Communiqués de presse
Myanmar
Amnistie internationale a recueilli de nouveaux éléments qui révèlent que les frappes aériennes menées sans discernement par l’armée du Myanmar font des victimes parmi la population civile, dont des enfants, alors que le conflit armé s’intensifie dans l’État chin et l’État d’Arakan....
Thématique(s) : Conflits armés
18/04/2020 | Communiqués de presse
Myanmar
À la suite du refus des autorités de libérer des prisonniers d’opinion et des militants détenus uniquement pour avoir exercé leurs droits dans le cadre d’une grâce présidentielle collective concernant près de 25 000 personnes, Clare Algar, directrice générale de la recherche, du plaidoyer et des politiques à Amnistie internationale, a déclaré :...
Thématique(s) : Prisonniers d'opinion, Défenseurs des droits humains, Répression politique, COVID-19
13/04/2020 | Communiqués de presse
Myanmar
« Le fait que les autorités continuent d’appliquer des lois répressives pour arrêter et incarcérer des militant·e·s et des journalistes en pleine épidémie mondiale est profondément inquiétant. » – Clare Algar...
Thématique(s) : Liberté d'expression, Prisonniers d'opinion, Répression politique, Défenseurs des droits humains
17/02/2020 | Communiqués de presse
Myanmar
En réaction aux informations selon lesquelles trois membres de la troupe de poésie satirique Peacock Generation ont été déclarés coupables et condamnés à six mois de prison pour « diffamation en ligne » le 17 février 2020, parce qu’ils ont diffusé leurs représentations sur les réseaux sociaux, Nicholas Bequelin, directeur régional à Amnesty International, a déclaré :...
Thématique(s) : Liberté d'expression, Arrestations et détentions arbitraires
23/01/2020 | Communiqués de presse
Myanmar
En réaction à la décision de la Cour internationale de justice (CIJ), qui a ordonné au Myanmar le 23 janvier 2020 de prendre des « mesures conservatoires » pour prévenir des actes de génocide envers les Rohingyas, Nicholas Bequelin, directeur régional d’Amnistie internationale, a déclaré :...
Thématique(s) : Crimes de droit international, Droit à la sécurité, Génocide, Justice et impunité
16/01/2020 | Communiqués de presse
Myanmar
À la veille de la visite d’État de deux jours du président Xi Jinping au Myanmar, qui débute le vendredi 17 janvier 2020, Nicholas Bequelin, directeur régional d’Amnistie internationale, a déclaré : « Le gouvernement du président Xi Jinping a exprimé son souhait d’aider à résoudre la situation dans l’État d’Arakan. Si sa proposition est bienvenue sur le principe, en réalité, l’engagement de la Chine n’a pas produit de résultats positifs pour la population du Myanmar....
Thématique(s) : Crimes de guerre, Droits humains
11/12/2019 | Communiqués de presse
Myanmar
En réaction aux déclarations d'Aung San Suu Kyi devant la Cour internationale de justice à La Haye mercredi 11 décembre 2019, Nicholas Bequelin, directeur régional à Amnistie internationale, a déclaré : « Aung San Suu Kyi a tenté de minimiser la gravité des crimes commis contre la population rohingya. Elle est s'est même abstenue de les nommer ou de reconnaître l'ampleur des violences commises. Ces dénégations sont délibérées, décevantes et dangereuses....
Thématique(s) : Crimes contre l'humanité, Crimes de droit international, Migrants et réfugiés, Droit à la sécurité, Génocide

Pages