Maroc et Sahara occidental

RSSSuivre
ce sujet
7/07/2020 | Communiqués de presse
Maroc et Sahara occidental
Les attaques des autorités marocaines visant à saper la crédibilité d’Amnistie internationale et la campagne de diffamation orchestrée contre le bureau d’Amnistie internationale au Maroc, qui se trouve à Rabat, montrent que le gouvernement ne tolère plus que l’on surveille et que l’on critique de façon pourtant légitime son bilan en matière de droits humains, a déclaré Amnistie internationale le 4 juillet.  ...
Thématique(s) : Défenseurs des droits humains
25/06/2020 | Communiqués de presse
Maroc et Sahara occidental
Le journaliste Omar Radi a appris à considérer qu’il est constamment surveillé. Il fait l’objet d’une filature quand il enquête sur une affaire, son ordinateur a été piraté et son téléphone a été la cible d’un logiciel espion sophistiqué. ...
Thématique(s) : Liberté d'expression, Droit à la vie privée
23/06/2020 | Communiqués de presse
Maroc et Sahara occidental
NSO Group, entreprise israélienne commercialisant sa technologie pour combattre la pandémie de COVID-19, a favorisé une intense campagne menée par le Maroc pour espionner le journaliste marocain Omar Radi, a révélé Amnistie internationale dans un nouveau rapport d’enquête rendu public lundi 22 juin. ...
Thématique(s) : Droit à la vie privée
9/06/2020 | Communiqués de presse
Maroc et Sahara occidental
Les autorités marocaines doivent cesser d’exploiter les lacunes de la législation relative à l’état d’urgence sanitaire à dessein de poursuivre en justice des militant·e·s des droits humains, des journalistes citoyens et d’autres personnes parce qu’ils ont critiqué de façon pacifique la gestion de la crise de la COVID-19 par le gouvernement, a déclaré Amnistie internationale mardi 9 juin....
Thématique(s) : Défenseurs des droits humains
7/04/2020 | Communiqués de presse
Maroc et Sahara occidental
Les autorités marocaines doivent libérer immédiatement et sans condition toutes les personnes emprisonnées uniquement pour avoir manifesté ou exprimé pacifiquement leurs opinions, dont des dizaines de manifestant·e·s du mouvement du Hirak du Rif, de rappeurs, de blogueurs et de journalistes, a déclaré Amnistie internationale le 6 avril 2020 alors que les craintes grandissent face à la propagation du COVID-19 dans les prisons....
Thématique(s) : COVID-19, Droit à la santé, Conditions carcérales
17/03/2020 | Communiqués de presse
Maroc et Sahara occidental
Le 17 mars 2020, un tribunal marocain a condamné le journaliste Omar Radi à une peine de quatre mois de prison avec sursis et à une amende de 500 dirhams (environ 47 euros) pour un tweet dans lequel il critiquait le juge de la cour d’appel ayant confirmé les lourdes peines de prison prononcées contre les militants du mouvement de justice sociale Hirak El-Rif....
Thématique(s) : Répression politique, Procès inéquitable, Défenseurs des droits humains, Liberté d'expression
11/02/2020 | Communiqués de presse
Maroc et Sahara occidental
Durcissant la répression contre les voix pacifiques, les autorités marocaines ont lancé une nouvelle vague d’arrestations arbitraires et de poursuites judiciaires visant différentes personnes, notamment un journaliste, des rappeurs et des youtubeurs, la plupart étant pris pour cibles uniquement parce qu’ils ont critiqué le roi et de hauts fonctionnaires, a déclaré Amnistie internationale le 11 février 2020....
Thématique(s) : Liberté d'expression, Procès inéquitable, Répression politique
24/11/2019 | Communiqués de presse
Maroc et Sahara occidental
Réagissant aux informations signalant qu’un tribunal marocain a, le 24 octobre, déclaré le rappeur Mohamed Mounir – connu sous le nom de Gnawi – coupable d’avoir insulté des fonctionnaires et qu’il l’a condamné à une peine d’une année d’emprisonnement assortie d’une amende de 1000 dirhams (100 USD), la directrice du programme Afrique du Nord et Moyen-Orient d’Amnistie internationale, Heba Morayef, a déclaré :...
Thématique(s) : Prisonniers d'opinion, Liberté d'expression, Répression politique
10/10/2019 | Communiqués de presse
Maroc et Sahara occidental
Deux défenseurs des droits humains marocains de premier plan ont été pris pour cible à l’aide de technologies de surveillance développées par la compagnie israélienne NSO Group, révèle un nouveau rapport rendu public ce jeudi 10 octobre par Amnesty Tech....
Thématique(s) : Défenseurs des droits humains, Répression politique, Droit à la vie privée, Droits civils et politiques, Intimidation, Liberté d'expression
30/09/2019 | Communiqués de presse
Maroc et Sahara occidental
Réagissant à l’annonce que Hajar Raissouni, journaliste pour le quotidien indépendant Akhbar al Yaoum, a été condamnée à un an d’emprisonnement après avoir été déclarée coupable d’avoir avorté, Heba Morayef, directrice régionale d’Amnistie internationale pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, a déclaré :...
Thématique(s) : Droits sexuels et reproductifs, Droits des filles et des femmes, Droit à la santé

Pages