Soudan

RSSSuivre
ce sujet
15/07/2020 | Communiqués de presse
Soudan
En réaction aux violences commises le 13 juillet par une milice armée affiliée aux forces de sécurité soudanaises qui ont fait neuf morts et plus de 17 blessés parmi les manifestant·e·s à Fata Borno, dans le Darfour du Nord, Deprose Muchena, directeur pour l’Afrique de l’Est et l’Afrique australe à Amnistie internationale, a déclaré :...
Thématique(s) : Droit de manifestation, Sécurité et droits humains
10/06/2020 | Communiqués de presse
Soudan
Réagissant à la reddition à la Cour pénale internationale (CPI) le 9 juin 2020 d’Ali Muhammad Ali Abd al Rahman, mieux connu sous le nom d’Ali Kushayb, qui avait échappé à la justice pendant 13 ans pour des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre commis au Darfour, Deprose Muchena, directeur pour l’Afrique de l’Est et l’Afrique australe à Amnistie internationale, a déclaré :...
Thématique(s) : Justice et impunité
10/03/2020 | Communiqués de presse
Soudan
Une enquête menée par Amnistie internationale a conclu que tous les services des forces de sécurité du pays étaient impliqués dans la répression au Soudan lors des manifestations contre le gouvernement du président déchu Omar el Béchir en 2018 et 2019 et a dévoilé de nouveaux éléments de preuve sur les circonstances entourant la mort des manifestants....
Thématique(s) : Droit de manifestation, Répression policière, Violence, Justice et impunité
12/02/2020 | Communiqués de presse
Soudan
Réagissant aux informations selon lesquelles les autorités soudanaises envisagent de remettre l’ancien président Omar el Béchir et d’autres personnes inculpées à la Cour pénale internationale (CPI) pour qu’ils répondent d’accusations de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité et de génocide dans la région du Darfour, entre autres, Julie Verhaar, secrétaire générale adjointe d’Amnistie internationale, a déclaré :...
Thématique(s) : Crimes de guerre, Répression politique
19/12/2019 | Communiqués de presse
Soudan
Un an après les manifestations qui ont éclaté au Soudan et ont conduit à la chute du président Omar el Béchir le 11 avril, les nouvelles autorités de transition doivent être à la hauteur des espoirs et des attentes du peuple soudanais, a déclaré Amnistie internationale le 19 décembre 2019....
Thématique(s) : Droits humains, Droits des filles et des femmes, Droits civils et politiques, Crimes de droit international
29/11/2019 | Communiqués de presse
Soudan
En réaction à la décision du gouvernement soudanais d’abroger les lois relatives à l’ordre public, qui réglementaient notamment la présence des femmes dans les lieux publics, Seif Magango, directeur adjoint du programme Afrique de l’Est, Corne de l’Afrique et Grands Lacs à Amnistie internationale, a déclaré :...
Thématique(s) : Droit de manifestation, Droits d'association et de réunion, Liberté d'expression, Droits des filles et des femmes, Discrimination
22/10/2019 | Communiqués de presse
Soudan
Réagissant à l’accord de cessez-le-feu signé le 21 octobre entre le gouvernement soudanais et des groupes d’opposition armés des États du Darfour, du Kordofan du Sud et du Nil bleu visant à permettre l’accès de l’aide humanitaire à ces régions, Seif Magango, directeur adjoint du programme Afrique de l'Est, Corne de l'Afrique et Grands Lacs à Amnistie internationale, a déclaré :...
Thématique(s) : Aide humanitaire, Conflits armés, Crimes de guerre, Droit à la santé, Sécurité et droits humains, Droit à l'alimentation
16/08/2019 | Communiqués de presse
Soudan
L’ancien président Omar el Béchir doit être traduit en justice pour les crimes de droit international, parmi lesquels des crimes de génocide, des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre, qu’il aurait commis au Darfour pendant qu’il était au pouvoir, a déclaré Amnistie internationale à l’approche de son procès pour des accusations de corruption qui s’ouvre le 18 août à Khartoum....
Thématique(s) : Crimes de guerre, Crimes contre l'humanité
31/07/2019 | Communiqués de presse
Soudan
À peine un mois après le début d'une nouvelle période de cours, une directive des autorités militaires au pouvoir au Soudan a ordonné la fermeture de toutes les écoles du pays jusqu'à nouvel ordre, après que des agents des forces de sécurité ont semble-t-il ouvert le feu le 29 juillet 2019 pendant des manifestations étudiantes, tuant six personnes, dont quatre lycéens de moins de 18 ans....
Thématique(s) : Droit de manifestation, Répression policière
5/07/2019 | Communiqués de presse
Soudan
Réagissant aux informations signalant qu’un accord de partage du pouvoir a été trouvé au Soudan entre les dirigeants militaires et les chefs de la contestation, Kumi Naidoo, secrétaire général d’Amnistie internationale, a déclaré :...
Thématique(s) : Conflits armés, Impunité dans les situations après-conflit

Pages