Soudan

RSSSuivre
ce sujet
17/04/2015 | Bonne nouvelle
Soudan
Sandara Farouq Kadouda a été relâchée le 15 avril dernier. Elle avait été enlevée le 12 avril par des hommes en civil, membres supposés du Service national de la sûreté et du renseignement (NISS)....
Thématique(s) : Bonne nouvelle, Libération
10/04/2015 | Communiqués de presse
Soudan
Le Soudan doit mettre fin aux détentions arbitraires et garantir la restitution pour les trois dirigeants de partis politiques de l’opposition qui viennent d’être libérés jeudi 9 avril 2015, a déclaré Amnesty International, à moins d’une semaine des élections prévues dans le pays. Farouk Abu Iss, Amin Maki Madani et Farah Al Aggar ont été relâchés après avoir été maintenus en détention arbitraire pendant plus de quatre mois en raison de leur opposition politique au gouvernement....
Thématique(s) : Arrestations et détentions arbitraires, Liberté d'expression, Droits humains
10/04/2015 | Bonne nouvelle
Soudan
Farouk Abu Issa et Amin Maki Madani ont été libérés sans condition le 9 avril, après 124 jours de détention. En vertu de l'article 58 du Code de procédure pénale (1991), le ministre soudanais de la Justice a abandonné les poursuites engagées à l'encontre de ces deux hommes....
Thématique(s) : Répression politique, Libération
2/04/2015 | Communiqués de presse
Soudan
Alors que les élections générales approchent à grands pas au Soudan, la répression du gouvernement à l'égard des voix dissidentes met en danger l'indépendance et la liberté d'action des organisations de la société civile, des défenseurs des droits humains, des étudiants, des médias et des membres de l'opposition politique, a déclaré Amnistie internationale dans un document de synthèse publié le 2 avril....
Thématique(s) : Répression de la dissidence, Défenseurs des droits humains, Violence
3/12/2014 | Communiqués de presse
Soudan
Magdy el Baghdady, un homme de 30 ans originaire de Londres, avait de grands projets. Début 2011, il s'est rendu au Soudan pour ouvrir un petit restaurant afin d'aider à subvenir aux besoins de son père, qui était malade. Il connaissait à Khartoum quelques personnes bien introduites avec lesquelles il avait été à l'école dans le nord de Londres. Tout cela paraissait sensé à l'époque. Et puis tout a basculé....
Thématique(s) : Torture et mauvais traitements
14/10/2014 | Bonne nouvelle
Soudan
Mariam al Sadiq al Mahdi a été libérée le 9 septembre. Elle était détenue sans inculpation depuis près d'un mois. Mariam al Sadiq al Mahdi a été libérée le 9 septembre. Elle avait été arrêtée le 11 août par le Service national de la sûreté et du renseignement à l'aéroport de Khartoum, alors qu'elle rentrait de Paris....
Thématique(s) : Prisonniers d'opinion, Libération
3/09/2014 | Communiqués de presse
Soudan
Il faut mettre un terme à la répression brutale de la contestation au Soudan, et les membres des forces de sécurité qui ont tué, blessé ou torturé des manifestants doivent être amenés à rendre compte de leurs actes, déclarent Amnistie internationale et le Centre africain d'études sur la justice et la paix (African Centre for Justice and Peace Studies, ACJPS) dans un rapport publié le 3 septembre....
Thématique(s) : Droits humains, Droit de manifestation, Arrestations et détentions arbitraires, Utilisation excessive de la force
24/07/2014 | Bonne nouvelle
Soudan
Le cas de Meriam Yehya Ibrahim a incité plus d'un million de sympathisants d'Amnesty International à agir pour demander sa libération immédiate et sans condition. Condamnée à mort et à la flagellation pour avoir refusé de renier sa religion, Meriam avait été libérée de prison le 23 juin mais avait été interdite de quitter le territoire soudanais.                              ...
Thématique(s) : Peine de mort, Droit à la vie
23/07/2014 | Bonne nouvelle
Soudan
Trois militants soudanais ont été libérés au bout de deux mois de détention sans inculpation....
Thématique(s) : Libération, Arrestations et détentions arbitraires
30/06/2014 | Bonne nouvelle
Soudan
Meriam Yeyha Ibrahim, chrétienne soudanaise mère de deux enfants, a été libérée de prison le 23 juin, après que la peine de flagellation et la peine de mort qui avaient été prononcées contre elle ont été annulées par une cour d'appel. Elle se trouve actuellement avec sa famille à l'ambassade des États-Unis à Khartoum mais elle ne peut pas quitter le Soudan car de nouvelles charges pèsent sur elle....
Thématique(s) : Liberté de religion et de conviction, Peine de mort, Libération

Pages