Cameroun

RSSSuivre
ce sujet
13/03/2017 | Communiqués de presse
Cameroun
Les autorités camerounaises doivent révéler l’identité et le lieu d’inhumation des 25 personnes dont le gouvernement avait reconnu, il y a deux ans jour pour jour, la mort en détention, a déclaré Amnistie Internationale aujourd’hui....
Thématique(s) : Arrestations et détentions arbitraires, Morts en détention, Violence
20/01/2017 | Communiqués de presse
Cameroun
Les autorités camerounaises doivent libérer immédiatement et sans condition deux dirigeants de la société civile arrêtés dans la partie anglophone du pays, et lever l'interdiction imposée à leurs organisations, a déclaré Amnistie Internationale vendredi 20 janvier 2017....
Thématique(s) : Droit de manifestation, Arrestations et détentions arbitraires, Droits d'association et de réunion
18/01/2017 | Communiqués de presse
Cameroun
Le Cameroun doit annuler la condamnation et la peine de 10 ans de prison ferme infligée par un tribunal militaire à trois jeunes qui n’avaient fait que partager sur leur téléphone un message de plaisanterie sur Boko Haram, a déclaré Amnistie internationale à la veille de leur procès en appel. ...
Thématique(s) : Liberté d'expression, Prisonniers d'opinion
9/12/2016 | Communiqués de presse
Cameroun
Les autorités camerounaises doivent enquêter sur le recours à une force excessive et injustifiée ayant mené à la mort de deux à quatre personnes lors d’une manifestation à Bamenda, une ville du nord-ouest du pays, jeudi 8 décembre, a déclaré Amnistie Internationale....
Thématique(s) : Utilisation excessive de la force, Violence, Droit de manifestation
10/11/2016 | Campagnes
Cameroun, Malawi, Canada, États-Unis, Pérou, Chine, Indonésie, Turquie, Égypte, Iran
Le but de la campagne est d’envoyer un plus grand nombre de mots d'encouragement et de soutien aux prisonniers et prisonnières d'opinion et aux personnes dont les droits sont violés partout dans le monde. Les cartes sont un moyen de les soutenir dans leur lutte pour la défense de leurs droits humains. En effet, elles :...
Thématique(s) : Droits civils et politiques, Droits économiques sociaux et culturels, Violence, Droits des peuples autochtones
2/11/2016 | Communiqués de presse
Cameroun
En réaction à la condamnation à 10 ans d’emprisonnement prononcée mercredi 2 novembre contre Fomusoh Ivo Feh, 27 ans, et deux de ses amis, précédemment déclarés coupables de « non dénonciation d’actes terroristes » par le tribunal militaire de Yaoundé, Samira Daoud, directrice adjointe pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale à Amnistie internationale, a déclaré :...
Thématique(s) : Liberté d'expression, Procès inéquitable
18/10/2016 | Communiqués de presse
Cameroun
Les autorités camerounaises doivent libérer immédiatement et sans condition le prisonnier de conscience Fomusoh Ivo Feh, et ses deux amis Afuh Nivelle Nfor et Azah Levis Gob, reconnus coupables de « non-dénonciation d’actes terroristes », a déclaré Amnesty International à la veille du prononcé de leur peine....
Thématique(s) : Libération, Lutte contre le terrorisme, Liberté d'expression, Droits humains
18/10/2016 | Communiqués de presse
Cameroun
Par Balkissa Ide Siddo, chargée de campagnes sur l’Afrique centrale pour Amnistie internationale ll était là, en ce jour de juin 2015, dans l’un des couloirs de ce grand hôtel de Maroua où nous organisions un atelier de formation à la documentation et au suivi des violations des droits humains....
Thématique(s) : Liberté d'expression, Procès inéquitable
20/09/2016 | Communiqués de presse
Cameroun
Les autorités camerounaises doivent abandonner toutes les charges retenues contre trois jeunes qui risquent 20 ans de prison pour avoir partagé un message de plaisanterie portant sur le recrutement de jeunes diplômés par Boko Haram, a déclaré Amnistie internationale à la veille du verdict de leur procès....
Thématique(s) : Arrestations et détentions arbitraires, Liberté d'expression, Procès inéquitable
30/08/2016 | Communiqués de presse
Cameroun
Les autorités camerounaises doivent révéler où se trouvent les 130 hommes et garçons toujours portés manquants 20 mois après leur arrestation durant une opération de répression contre des membres présumés de Boko Haram, a déclaré Amnistie internationale le 30 août lors de la Journée internationale des personnes disparues....
Thématique(s) : Disparitions forcées

Pages