Cameroun

RSSSuivre
ce sujet
24/05/2017 | Communiqués de presse
Cameroun
Les autorités camerounaises ont interdit une conférence de presse d’Amnistie internationale prévue ce matin dans la capitale Yaoundé, a déclaré l’organisation. Les autorités n’ont donné aucun justificatif administratif écrit portant sur l’interdiction de la conférence de presse. Près d’une dizaine d’agents de sécurité en uniforme et en civil ont envahi l’hôtel très tôt ce matin demandant aux responsables de fermer la salle....
Thématique(s) : Liberté d'expression, Procès inéquitable
24/05/2017 | Communiqués de presse
Cameroun
Plus de 300 000 lettres et pétitions de personnes du monde entier ont été envoyées au président camerounais Paul Biya pour lui demander de libérer trois étudiants condamnés chacun à 10 ans d’emprisonnement, par un tribunal militaire, pour avoir fait circuler une plaisanterie sur Boko Haram par SMS, a déclaré Amnistie Internationale mercredi 24 mai....
Thématique(s) : Arrestations et détentions arbitraires, Libération, Liberté d'expression, Répression politique, Sécurité et droits humains
24/04/2017 | Communiqués de presse
Cameroun
La déclaration de culpabilité et la condamnation à 10 ans de prison d'un journaliste par un tribunal militaire au Cameroun à l'issue d'un procès inique est une parodie de justice, a déclaré Amnistie Internationale le 24 avril 2017....
Thématique(s) : Arrestations et détentions arbitraires, Droits humains, Conditions carcérales, Peine de mort, Torture et mauvais traitements
13/03/2017 | Communiqués de presse
Cameroun
Les autorités camerounaises doivent révéler l’identité et le lieu d’inhumation des 25 personnes dont le gouvernement avait reconnu, il y a deux ans jour pour jour, la mort en détention, a déclaré Amnistie Internationale aujourd’hui....
Thématique(s) : Arrestations et détentions arbitraires, Morts en détention, Violence
20/01/2017 | Communiqués de presse
Cameroun
Les autorités camerounaises doivent libérer immédiatement et sans condition deux dirigeants de la société civile arrêtés dans la partie anglophone du pays, et lever l'interdiction imposée à leurs organisations, a déclaré Amnistie Internationale vendredi 20 janvier 2017....
Thématique(s) : Droit de manifestation, Arrestations et détentions arbitraires, Droits d'association et de réunion
18/01/2017 | Communiqués de presse
Cameroun
Le Cameroun doit annuler la condamnation et la peine de 10 ans de prison ferme infligée par un tribunal militaire à trois jeunes qui n’avaient fait que partager sur leur téléphone un message de plaisanterie sur Boko Haram, a déclaré Amnistie internationale à la veille de leur procès en appel. ...
Thématique(s) : Liberté d'expression, Prisonniers d'opinion
9/12/2016 | Communiqués de presse
Cameroun
Les autorités camerounaises doivent enquêter sur le recours à une force excessive et injustifiée ayant mené à la mort de deux à quatre personnes lors d’une manifestation à Bamenda, une ville du nord-ouest du pays, jeudi 8 décembre, a déclaré Amnistie Internationale....
Thématique(s) : Utilisation excessive de la force, Violence, Droit de manifestation
10/11/2016 | Campagnes
Cameroun, Malawi, Canada, États-Unis, Pérou, Chine, Indonésie, Turquie, Égypte, Iran
Le but de la campagne est d’envoyer un plus grand nombre de mots d'encouragement et de soutien aux prisonniers et prisonnières d'opinion et aux personnes dont les droits sont violés partout dans le monde. Les cartes sont un moyen de les soutenir dans leur lutte pour la défense de leurs droits humains. En effet, elles :...
Thématique(s) : Droits civils et politiques, Droits économiques sociaux et culturels, Violence, Droits des peuples autochtones
2/11/2016 | Communiqués de presse
Cameroun
En réaction à la condamnation à 10 ans d’emprisonnement prononcée mercredi 2 novembre contre Fomusoh Ivo Feh, 27 ans, et deux de ses amis, précédemment déclarés coupables de « non dénonciation d’actes terroristes » par le tribunal militaire de Yaoundé, Samira Daoud, directrice adjointe pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale à Amnistie internationale, a déclaré :...
Thématique(s) : Liberté d'expression, Procès inéquitable
18/10/2016 | Communiqués de presse
Cameroun
Les autorités camerounaises doivent libérer immédiatement et sans condition le prisonnier de conscience Fomusoh Ivo Feh, et ses deux amis Afuh Nivelle Nfor et Azah Levis Gob, reconnus coupables de « non-dénonciation d’actes terroristes », a déclaré Amnesty International à la veille du prononcé de leur peine....
Thématique(s) : Libération, Lutte contre le terrorisme, Liberté d'expression, Droits humains

Pages