S'informer
Communiqué 
international
Indonésie

En fermant un compte, Instagram décide de ne pas prendre position pour les personnes LGBTI

En réaction à la décision d’Instagram de fermer un compte présentant une bande dessinée sur la vie d’un homme musulman, à la demande du gouvernement indonésien, Usman Hamid, directeur d’Amnistie internationale Indonésie, a déclaré :

« En accédant à la demande du gouvernement de supprimer ce compte, Instagram a cédé à la répression croissante visant les personnes LGBTI en Indonésie. Ce compte ne publiait pas de la pornographie, comme l’affirme le gouvernement. Il se contentait de  publier des illustrations inoffensives présentant la vie quotidienne d’un personnage, et incluant des références à son orientation sexuelle.

« À une période où les Indonésiens sont confrontés à des discours et des discriminations homophobes de haine, Instagram a choisi de ne pas être un allié. Il devrait prendre position et faire preuve de courage en rouvrant ce compte immédiatement. »

Complément d’information

Le 13 février, Instagram a fermé un compte sous le nom d’utilisateur Alpatuni, faisant ainsi droit à la demande de Rudiantara, ministre des Communications et de l’Information. Le ministre a déclaré que ce compte « faisait l’apologie de la pornographie », ce que condamne l’article 27 paragraphe 1 de la Loi de 2008 relative aux informations et aux transactions électroniques.

Mis à jour le jeudi, 14 février 2019