S'informer
Communiqué 
international
Chili

Amnistie internationale demande un entretien avec le président Sebastián Piñera, et va annoncer les résultats de son enquête lors d’une conférence de presse

Amnistie internationale va annoncer les résultats de son enquête sur les graves violations des droits humains perpétrées pendant les manifestations au Chili lors d’une conférence de presse qui se tiendra à Santiago jeudi 21 novembre.

Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques à Amnistie internationale, sera au Chili dès le mercredi 20 novembre pour présenter les résultats de cette enquête et rencontrer les autorités chiliennes, des organisations de la société civile et les victimes de violations des droits humains.

L’organisation a demandé un entretien avec le président Sebastián Piñera et d’autres représentants des autorités pour leur exposer les motifs de préoccupation de l’organisation au sujet de la crise des droits humains au Chili, et leur présenter ses recommandations pour garantir le respect des droits humains de l’ensemble de la population.

Pilar Sanmartín, chargée de recherche sur les crises à Amnistie internationale, et Ana Piquer, directrice d’Amnistie internationale Chili, accompagneront Erika Guevara-Rosas pour la présentation des résultats de cette enquête.

La conférence de presse aura lieu à 10 h 00 au siège d’Amnistie internationale Chili (Eliodoro Yáñez 828, bureau 11, Providencia, Santiago, Chili). Amnistie internationale Chili diffusera cet événement en direct sur ses chaînes sur YouTube et Instagram.

Des porte-parole d’Amnistie internationale sont disponibles pour des entretiens.

Mis à jour le lundi, 18 novembre 2019