• 15 juin 2022
  • Turquie
  • Communiqué de presse

Turquie. Nouvelle « journée noire » où la police emploie une force excessive et tire des projectiles à billes poivre lors d’une marche des fiertés

En réaction aux informations indiquant que la police a dispersé violemment la marche des fiertés organisée par des étudiant·e·s sur le campus de l’Université technique du Moyen-Orient (ODTÜ) à Ankara, la capitale turque, en arrêtant certaines personnes après les avoir traînées par terre, Nils Muižnieks, directeur pour l’Europe à Amnistie internationale, a déclaré :

« Les scènes où l’on voit des personnes participant pacifiquement à la Marche des fiertés sur le campus de l’ODTÜ faire face à des policiers utilisant une force injustifiée et excessive, notamment en tirant des projectiles à billes poivre, sont profondément choquantes, d’autant plus qu’elles rappellent la brutalité à laquelle nous avons déjà assisté au même endroit il y a trois ans.

« On peut parler de journée noire lorsque la direction d’une université demande à la police de disperser des étudiant·e·s qui défilent simplement pour revendiquer leurs droits à la dignité et à l’égalité. Toutes les personnes arrêtées uniquement pour avoir exercé leur droit de réunion pacifique doivent être libérées immédiatement et sans condition. »