S'informer
Communiqué 
local
Canada

Droit fondamental à la liberté d’expression Livres comme l’air souligne son 20e anniversaire au Salon du livre de Montréal

Depuis 20 ans, Livres comme l’air et les écrivains québécois témoignent leur solidarité à des écrivains emprisonnés ou menacés à travers le monde. 

Samedi le 23 novembre, à 16 h, à la Grande Place, le Salon du livre de Montréal accueillera la 20e édition de l’évènement, un moment intense où des écrivains québécois apporteront leur soutien à des consœurs et confrères persécutés. 

Dans une version plus émouvante que jamais, animée par Laurent Dubois, directeur général de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ), les comédiens Marie Michaud et Michel Laperrière liront des remerciements reçus de la part de certains écrivains libérés. 

Anaïs Barbeau-Lavalette dédicacera l’un de ses livres à la Saoudienne Nouf Abdulaziz Al Jewari, David Goudreault au Turc Nedim Türfent, et Stanley Péan à la Vietnamienne Trân Thi Nga.

Michel Marc Bouchard et Larry Tremblay présenteront à nouveau les prisonniers avec lesquels ils ont déjà été jumelés il y a quelques années et qui sont toujours emprisonnés : le Syrien Jihad Asad Mohamed et le Chinois Ilham Thoti.

Pour une deuxième année, le porte-parole de Livres comme l’air est l'auteur et illustrateur Jacques Goldstyn, qui porte bien haut le flambeau de la défense de la liberté d’expression. 

Amnistie internationale Canada francophone et le Centre québécois du P.E.N. international feront parvenir les livres dédicacés aux auteurs emprisonnés. Les pétitions signées par le public et recueillies par les bénévoles d’Amnistie internationale Canada francophone seront transmises aux gouvernements des pays où sont détenus les écrivains. 

Nous remercions le Salon du Livre de Montréal qui, depuis 20 ans, soutient Livres comme l’air. 

Mis à jour le mercredi, 30 octobre 2019