S'informer
Communiqué 
local
Canada

Amnistie internationale salue le retour de Saeed Malekpour au Canada

Après avoir appris le retour de Saeed Malekpour au Canada après presque 11 ans de détention illégale en Iran, Alex Neve, directeur général d’Amnistie internationale Canada a déclaré :

« Nous sommes soulagés et heureux d’apprendre le retour de Saeed Malekpour en toute sécurité au Canada, après plus d’une décennie passée dans la célèbre prison d’Evin en Iran. La résilience de Saeed face à la torture, aux abus psychologiques, aux confessions forcées et à l’emprisonnement injuste a été véritablement remarquable. Son retour à la maison témoigne aussi de son courage et du dévouement de sa sœur Maryam Malekpour, qui a travaillé activement pour attirer l’attention sur le cas de son frère et fait campagne sans relâche en vue de sa libération. Amnistie internationale Canada accueille chaleureusement le retour à la maison de Saeed et lui souhaite, à lui et à sa sœur, de belles retrouvailles longuement attendues ».

Alex Neve a ajouté :

« Amnistie internationale a longtemps demandé aux autorités iraniennes de mener une enquête rapide, indépendante et impartiale sur les allégations de torture ainsi que d’autres mauvais traitements qu’aurait subis Saeed Malekpour. Amnistie internationale a également demandé que soit traduite en justice toute personne soupçonnée d’être responsable de violations de droits humains dont Saeed aurait été victime.

Amnistie internationale continue d’exiger que le gouvernement iranien relâche tous les prisonniers de conscience en Iran et de traiter les autres cas mettant en cause des violations de droits humains contre des Canadiens ou des personnes ayant des liens étroits avec le Canada. Depuis dix-huit mois, la citoyenne canadienne Maryam Mombeini ne peut quitter l’Iran, depuis le décès troublant de son mari, environnementaliste et citoyen canadien, Kavous Seyed-Emami, qui est mort alors qu’il était détenu à la prison Evin. Elle doit obtenir la permission sans condition de rejoindre sa famille au Canada ».

Contexte :

Saeed Malekpour, développeur Web et résident permanent du Canada, a été arrêté en 2008 durant un voyage en Iran pour visiter son père malade. Initialement condamné à mort pour avoir « semé la corruption sur Terre » en lien avec un programme Web qu’il avait créé pour télécharger des photos sur Internet, sa sentence a ensuite été convertie en une sentence d’emprisonnement à vie. Le 2 août 2019, Saeed Malekpour est revenu en toute sécurité au Canada. 

Amnistie internationale considérait que la détention de Saeed Malelkpour répondait à des accusations non fondées et à des motifs politiques. Les membres de l’organisation à l’échelle du Canada et du monde ont mené activement une campagne en vue de la libération de Saeed Malekpour.

Amnistie internationale croit comprendre que ni l’avocat ni la famille de Saeed Malekpour ne connaissent les circonstances ayant mené à son départ d’Iran. Sa fuite a été facilitée et arrangée depuis l’extérieur du pays.

Mis à jour le lundi, 12 août 2019