• 25 mar 2019
  • Israël et territoires palestiniens occupés
  • Communiqué de presse

Le tir de roquette qui a frappé une maison ne doit pas donner lieu à de nouvelles « attaques illégales »

En réaction aux informations selon lesquelles au moins sept personnes ont été blessées par un tir de roquette effectué depuis la bande de Gaza en direction d’Israël, Saleh Higazi, directeur adjoint du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord à Amnistie internationale, a déclaré :

« Amnistie internationale condamne cette attaque à la roquette effectuée depuis Gaza, qui a frappé une maison dans le centre d’Israël, blessant des civils israéliens.

« Les attaques contre des civils et les attaques menées sans discrimination ne sauraient en aucun cas être justifiées et constituent des violations graves du droit international humanitaire. Les menaces du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou de répondre par une action militaire sont également très inquiétantes.

« Israël a fait preuve à maintes reprises d’un mépris flagrant pour la vie des civils et mené des attaques meurtrières de grande ampleur dans des quartiers civils de Gaza à forte densité de population, en violation du droit international humanitaire.

« On ne doit pas assister à une répétition des attaques illégales qui ont tué et blessé des milliers de civils à Gaza, détruit des habitations et dévasté des infrastructures durant les conflits des dernières années.

« Nous engageons le Hamas, Israël et l’ensemble des parties au conflit à respecter le droit international humanitaire. »