S'informer
Communiqué 
international
Afghanistan

Il faut enquêter sur les attaques meurtrières visant des journalistes

En réaction à l’assassinat de deux journalistes, abattus dans la province du Takhar par des hommes armés qui ont fait irruption dans leur station de radio et ont ouvert le feu, Zaman Sultani, chercheur sur l’Asie du Sud, a déclaré :

« L’attaque visant deux journalistes travaillant dans une station de radio par des hommes non identifiés dans la province du Takhar est un crime abject. Elle illustre une nouvelle fois les risques que courent les journalistes en Afghanistan pour le simple fait d’exercer leur profession. Les autorités afghanes doivent garantir la sécurité et la protection de tous les professionnels des médias afin qu’ils puissent travailler librement et sans crainte.

« Elles doivent mener une enquête approfondie en vue de traduire en justice les auteurs de ces actes dans le cadre de procès équitables, excluant tout recours à la peine de mort. »

Il s’agit de la deuxième attaque contre des journalistes en Afghanistan depuis le début de l’année 2019. En janvier, Javid Noori a été assassiné par les talibans. 2018 a été l’année la plus meurtrière pour les journalistes en Afghanistan, 15 d’entre eux ayant été tués.

Mis à jour le jeudi, 7 février 2019