S'impliquer

Militant | Témoignage

Karine Gentelet

Membre de la coordination autochtone et vice-présidente du conseil d'administration
Membre de la coordination autochtone et vice-présidente du conseil d'administration

La mission d’Amnistie est importante parce qu’elle place le respect de l’être humain au cœur de l’action. Un être humain avec des droits politiques, économiques, sociaux et culturels.

Militante au sein d’Amnistie depuis 2007, je suis responsable de la coordination des droits des Peuples autochtones. La justice sociale et le respect sont des valeurs importantes pour moi. Dans mon milieu de travail (recherche en sciences sociales), j’ai documenté de nombreuses situations d’inégalité et de discrimination touchant les Autochtones. Je trouvais essentiel d’éduquer les gens à cette réalité pour combattre les préjugés et faire respecter les droits fondamentaux des Peuples autochtones.