• Israël et territoires palestiniens occupés

Il faut mettre fin aux violences dans les Territoires palestiniens occupés

En tant que son plus proche allié, les États-Unis doivent faire pression sur Israël pour que les violations systématiques contre les Palestinien·ne·s cessent et que réparation soit faite. Pour arrêter le cycle de violences, nous devons accroître la pression internationale! Si on ne s’attaque pas aux causes profondes, le cycle se poursuivra.

L’expérience des Palestinien·ne·s en matière de discrimination systémique, de dépossession et de déplacement est à l’origine des violations persistantes que nous constatons une fois de plus aujourd’hui. À Gaza, Israël punit collectivement 2 millions de Palestinien·ne·s, qui vivent sous un blocus illégal depuis 14 ans. Israël a le pouvoir et l'obligation légale de lever le blocus et de laisser les habitants de Gaza jouir de leurs droits, de mettre fin aux expulsions forcées et aux démolitions de domiciles, d’arrêter les colonies illégales et de protéger les civils.

À l'heure actuelle, les Palestinien·ne·s du monde entier, y compris dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est, demandent au monde entier de faire pression sur Israël pour qu'il mette fin aux expulsions forcées dans leur quartier et au déplacement forcé des Palestinien·ne·s en cours.

La communauté internationale, en particulier les alliés proches d’Israël comme les États-Unis, ont la responsabilité de faire pression sur Israël pour qu’il mette fin aux violations systématiques contre les Palestinien·ne·s et que réparation soit faite.

Envoyez rapidement un message au Secrétaire d'État des États-Unis, monsieur Anthony Blinken pour demander justice !