S'informer
Communiqué 
local
Canada

10E ANNIVERSAIRE DE LIVRES COMME L’AIR

Il y a 10 ans, Josée Lambert, photographe, et Raynald Adams, traducteur, par leur travail et leur lien de militants chez Amnistie internationale, ont eu l’idée de jumeler des écrivains québécois à d’autres écrivains, qui eux, croupissaient au fond d’une prison. Avec la collaboration d’Amnistie internationale, du Centre québécois du P.E.N. international et de l’UNEQ, Livres comme l’Air est né! Livres comme l’Air, ce sont des jumelages qui ont permis aux mots et aux livres de se rendre, par-delà les frontières, vers les pays où la parole est muselée et où rédiger peut mettre une vie en danger. Livres comme l’Air, ce sont 100 écrivains québécois qui ont eu la générosité de dédicacer un de leurs livres et 10 autres qui ont animé la Cérémonie de lecture des dédicaces. Livres comme l’Air, ce sont 95 écrivains emprisonnés (cinq auteurs ont été jumelés à deux reprises). Pour eux, recevoir un signe tangible leur a fourni une force, comme nous a répondu l’écrivaine en exil, Svetlana Slapsak, native de Serbie et jumelée en 2001 à Marie Laberge « Être dans les pensées de l'autre, voilà une satisfaction plus que stimulante pour continuer... »

« Le simple fait de savoir que le monde "extérieur" ne m’avait pas oublié et qu’il continuait à œuvrer pour ma libération a été une immense source d’encouragement durant ces jours sombres (…). Je vous dois ma liberté et je ne l’oublierai jamais ». Libéré en 2003, le moine, romancier, traducteur et érudit bouddhiste vietnamien Thich Quang Do avait passé deux années en détention administrative au secret. Il avait été jumelé à Yann Martel.

Le projet Livres comme l’Air vise à sensibiliser le grand public et les autorités gouvernementales aux persécutions dont sont victimes, à travers le monde, de nombreux écrivains, journalistes, éditeurs et traducteurs, à cause de leurs opinions. Cette année, Jean-Claude Germain animera la 10e Cérémonie de lecture des dédicaces, le vendredi 20 novembre 2009, à 20 h 30, à la Place publique le Carrefour Desjardins, dans le cadre du Salon du livre de Montréal, Place Bonaventure.

Pendant toute la durée du Salon, les dédicaces seront exposées au stand Livres comme l’Air, no 604, où des bénévoles d’Amnistie internationale informeront les visiteurs et les inviteront à prendre eux-mêmes la plume pour la protection de la liberté d’expression. Les jumelages sont :

Michelle Allen à Giles Ji Ungpakorn (THAÏLANDE)

Jean-François Beauchemin à Musaad Suliman Hassan (ÉGYPTE)

Roxanne Bouchard à Tan Zuoren (CHINE)

François Charron à Raja Petra Kamaruddin (MALAISIE)

Andrée Ferretti à Habib Saleh (SYRIE)

Gilles Jobidon à Chief Ebrima Manneh (GAMBIE)

Monique LaRue à Kunga Tsayang (TIBET)

Véronique Marcotte à Trần Khải Thanh Thuỷ (VIETNAM)

France Théoret à Albert Santiago Du Bouchet Hernandez (CUBA)

Jennifer Tremblay à Guo Qizhen (CHINE)

Amnistie internationale et le Centre québécois du P.E.N. international tiennent à jour les informations sur la situation des 95 écrivains étrangers jumelés depuis l’an 2000. Si une vingtaine d’entre eux sont encore en prison ou en résidence surveillée, 11 sont toujours persécutés, 44 ont été libérés même si neuf d’entre eux ont dû fuir en exil. Ces résultats justifient la poursuite du projet Livres comme l’Air.  

 

Mis à jour le lundi, 22 octobre 2018