S'informer
Communiqué 
international
Érythrée

Amnistie internationale réfute les allégations de l’Érythrée

En réaction à des allégations publiées dans les médias érythréens au sujet du travail d’Amnistie internationale, Claire Beston, chargée des recherches sur l’Érythrée et l’Éthiopie au sein de l’organisation, a fait la déclaration suivante : 

« Les allégations selon lesquelles Amnistie internationale aurait effectué une mission secrète en Érythrée sont totalement infondées. Amnistie internationale ne s’est pas rendue en Érythrée depuis plus de dix ans en raison de restrictions d’accès imposées par les autorités érythréennes, et elle n’a aucun employé dans le pays. Soupçonner Amnistie internationale de s’être rendue secrètement en Érythrée pour encourager un soulèvement est ridicule. Les visites qu’Amnistie internationale effectue dans un pays se font avec l’accord des gouvernements ou autorités en place, y compris en évoquant les préoccupations de l’organisation en matière de droits humains directement avec les hauts responsables concernés. Cette démarche s’inscrit dans le cadre de notre méthode de recherche. Amnistie internationale accueillerait favorablement une invitation à se rendre dans le pays de la part du gouvernement érythréen. » 

Mis à jour le lundi, 22 octobre 2018