S'informer
Communiqué 
international
Albanie

Amnistie internationale demande l’ouverture d’une enquête sur des manifestations en Albanie

Vendredi 21 janvier, Amnistie internationale a exhorté les autorités à enquêter sur la mort présumée de trois hommes au cours de manifestations contre le gouvernement qui se sont déroulées à Tirana, la capitale albanaise.

Des manifestants qui appelaient à la démission du gouvernement auraient jeté des bâtons et des pierres contre des bâtiments gouvernementaux ; la police a répliqué à l’aide de gaz lacrymogène, de balles en caoutchouc et de matraques.

« Si la police a le droit de maintenir l’ordre et de protéger le public, elle ne doit pas pour autant recourir à une force excessive contre ceux qui exercent leur droit légitime de manifester », a déclaré Andrea Huber, directrice adjointe du programme Europe et Asie centrale d’Amnistie internationale.

Des manifestants ont également signalé avoir entendu des coups de feu. Des représentants des autorités albanaises ont indiqué que trois hommes étaient morts au cours de ces manifestations ; ils ont semble-t-il été abattus à bout portant par des armes de petit calibre. Dix-sept policiers et 21 civils ont par ailleurs été blessés.

Mis à jour le lundi, 22 octobre 2018