S'impliquer

Réseau actions urgentes
Canada

Canada. Cessons la stérilisation des femmes autochtones sans leur consentement.

Téléchargement 
Téléchargez la lettre-modèle
Agissez avant 
le 21 mai 2019
À qui envoyer 

The Right Honourable Justin Trudeau.
Prime Minister of Canada.
Office of the Prime Minister.
80 Wellington Street. Ottawa, Ontario. K1A 0A2
Canada

Date de debut de l'action 
le 10 avril 2019
Contexte 

Partout au Canada, des femmes autochtones ont révélé avoir été soumises à une stérilisation forcée ou sous la contrainte et ce, en 2017. On a menti à certaines femmes en leur disant que l’intervention était réversible. D’autres ont été séparées de leur bébé jusqu’à ce qu’elles consentent à une ligature des trompes.

Autres informations 

La stérilisation forcée et sous la contrainte des femmes autochtones résulte de la violence et de la discrimination systémiques contre les peuples autochtones dans la prestation des services publics au Canada, une façon de faire connue et reconnue par le gouvernement. Il s’agit d’une agression contre les femmes autochtones, leur famille, leur communauté et leur nation, qui ont déjà subi l’assimilation forcée par le colonialisme, y compris des pratiques associées à l’eugénisme.

Stériliser les femmes sans leur consentement entier, libre et éclairé est une forme de violence et de torture. Les mesures visant à prévenir les naissances au sein de groupes ethniques ou raciaux est interdite de manière explicite par la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide.

Toutes les femmes ont le droit humain de décider si, quand et comment former une famille. Toutes les femmes ont le droit de se prémunir contre la violence et la discrimination. Toutes les femmes ont le droit à la bonne santé.

Mis à jour le mercredi, 10 avril 2019