Yémen

RSSSuivre
ce sujet
29/07/2020 | Communiqués de presse
Yémen
Le Conseil de sécurité des Nations unies doit traduire en actes concrets sur le terrain son engagement en faveur de la protection des personnes handicapées dans les conflits armés, a déclaré Amnistie internationale mardi 28 juillet, faisant ainsi écho au fervent appel lancé à l’organe international par une défenseure des personnes en situation de handicap....
Thématique(s) : Conflits armés, Droits humains, Aide humanitaire
13/07/2020 | Communiqués de presse
Yémen
Amnistie internationale, en partenariat avec la fondation Samir Kassir, a diffusé le 10 juillet 2020 une vidéo pour montrer sa solidarité avec quatre journalistes yéménites qui risquent toujours d’être exécutés. Le tribunal pénal spécial dirigé par les Houthis a condamné ces hommes à mort il y a trois mois, à l’issue d’un procès d’une iniquité flagrante....
Thématique(s) : Peine de mort
1/05/2020 | Communiqués de presse
Yémen
Les quatre journalistes qui risquent d’être exécutés au Yémen doivent être libérés, ont déclaré Amnistie internationale, Mwatana for Human Rights, Human Rights Watch et la Fondation Samir Kassir à l’approche de la Journée mondiale de la liberté de la presse (le 3 mai)....
Thématique(s) : Liberté d'expression, Peine de mort
26/03/2020 | Communiqués de presse
Yémen
En réaction à l’annonce faite par Mahdi al Mashat, à la tête des autorités houthies au Yémen, selon laquelle tous les « prisonniers politiques » baha’is allaient être libérés, Lynn Maalouf, directrice des recherches pour le Moyen-Orient à Amnistie internationale, a déclaré :...
Thématique(s) : Violence, Conflits armés, Libération
23/03/2020 | Communiqués de presse
Yémen
Au Yémen, un tribunal administré par les Houthis a confirmé la condamnation à mort prononcée contre Hamid Haydara, un prisonnier d’opinion adepte de la foi baha’ie, a appris Amnistie internationale le 23 mars 2020....
Thématique(s) : Peine de mort, Prisonniers d'opinion
23/03/2020 | Communiqués de presse
Yémen
Dans le cadre du conflit qui continue de faire rage au Yémen, les détentions illégales, allant des condamnations à mort fondées sur des motifs politiques, aux disparitions forcées et aux actes de torture infligés aux détenus dans les « sites noirs », demeurent monnaie courante alors que cela fera cinq ans le 25 mars que la guerre a éclaté, a déclaré Amnistie internationale....
Thématique(s) : Violence, Conflits armés, Arrestations et détentions arbitraires
12/12/2019 | Communiqués de presse
Yémen
La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) doit enquêter sur le rôle qu’ont pu jouer des dirigeants d’entreprises européennes de l’industrie de l’armement et des autorités en charge de délivrer les autorisations dans des violations du droit international humanitaire commises au Yémen qui pourraient constituer des crimes de guerre, a déclaré le 12 décembre Amnistie internationale, l’organisation se joignant au Centre européen pour les droits de l’homme et constitutionnels (ECCHR) pou...
Thématique(s) : Crimes de guerre, Commerce des armes, Responsabilités sociales des entreprises, Crimes de droit international, Génocide
3/12/2019 | Communiqués de presse
Yémen
Au Yémen, des millions de personnes en situation de handicap qui endurent depuis des années le conflit armé font en outre partie des populations les plus exclues dans le cadre de ce que les Nations unies ont qualifié de pire crise humanitaire au monde, a déclaré Amnistie internationale le 3 décembre....
Thématique(s) : Crimes de guerre, Conflits armés, Violence, Déplacement des populations, Droit à la santé, Droits économiques sociaux et culturels
26/09/2019 | Communiqués de presse
Yémen
Une bombe à guidage de précision fabriquée aux États-Unis a été utilisée dans une frappe aérienne menée par l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis le 28 juin dernier, et a frappé une habitation dans le gouvernorat de Taizz, au Yémen, tuant six civils, dont trois enfants, a déclaré Amnistie internationale le 26 septembre 2019....
Thématique(s) : Commerce des armes, Crimes de guerre, Crimes de droit international
9/07/2019 | Communiqués de presse
Yémen
Trente universitaires et personnalités politiques faisant l’objet d’accusations forgées de toutes pièces, notamment de l’accusation d’espionnage au profit de la coalition menée par l'Arabie saoudite, ont été condamnés à mort par le tribunal pénal spécialisé (TPS) houthi basé à Sanaa, à l’issue d’un procès totalement inique, a déclaré Amnistie internationale....
Thématique(s) : Exécutions imminentes, Peine de mort, Répression de la dissidence

Pages