• États-Unis

Il faut protéger le droit à l'avortement aux États-Unis !

Le 24 juin 2022, la Cour suprême des États-Unis a décidé de supprimer les mesures de protection du droit à l'avortement.

Autrement dit, chaque État américain peut désormais réglementer le droit à l'avortement. L'avortement est désormais totalement ou presque totalement interdit dans 26 États américains, soit plus de la moitié du pays, et d'autres sont sur le point d'adopter des restrictions ou des interdictions du droit à l'avortement.

Le constat est clair : les États-Unis régressent en matière de droit humain relatif aux soins liés à l'avortement.

L'accès à l'avortement est un droit humain. En vertu du droit international des droits humains, chacun a droit à la vie, à la santé et à ne pas subir de violence, de discrimination, de torture ou d'autres traitements cruels, inhumains ou dégradants. 

Forcer une personne à mener une grossesse contre son gré - pour quelque raison que ce soit - est une violation de ces droits. L'avortement doit être légal, sûr et accessible à toutes. 

Aidez-nous à garantir l'accès de toutes aux soins liés à l'avortement. Dites aux gouverneurs de tous les États-Unis : mettez fin aux interdictions d'avorter et protégez le droit à l'avortement dans votre État.

Dans le monde entier, et plus particulièrement dans les Amériques, de plus en plus de personnes ont accès au droit à l'avortement. Invitez les États-Unis à ne pas faire reculer les droits humains.

Demandez aux gouverneurs à travers les États-Unis de mettre fin aux interdictions relatives à l'avortement et de garantir le droit à l'avortement !