• Canada

Le Canada doit éviter l’expulsion de « l’ange gardien » Mamadou Konaté

Mamadou Konaté est un travailleur immigrant ivoirien, installé au Québec depuis six ans et menacé d’expulsion imminente le 19 novembre 2021.

* ATTENTION: La déportation de Mamadou a été suspendu le mercredi 17 Novembre! Un juge de la court Fédéral a décrété un sursis de déportation jusqu’à la fin des procédures en cour fédérale ou une évaluation à l’aune de la section 42.1 de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés dans le but d’invalider son inadmissibilité au Canada. On continue à travailler de près avec Mamadou et d'autres organisations qui se sont mobilisés, jusqu'a ce que Mamadou obtiens un status migratoire au Canada.

Immigrant qualifié de « modèle », M. Konaté a pris part, dès son arrivée au Québec, à l’activité économique québécoise, occupant plusieurs emplois et travaillant dans plusieurs régions de la province. Au plus fort de la pandémie de COVID-19, M. Konaté a risqué sa vie en travaillant dans un CHSLD. Comme beaucoup d’autres « anges gardiens », il a accompagné des personnes âgées vulnérables dans ces mois de peur et de détresse et a joué un rôle crucial dans l’effort collectif du Québec contre le virus.  

Au Québec comme au Canada, la pandémie a mis en lumière l’importance souvent négligée des personnes migrantes, comme travailleurs et travailleuses souvent essentiel·le·s et aussi comme membres de la société. Elle a aussi révélé que ces personnes sont très souvent exploitées, et n’ont pas toujours accès aux services essentiels. Dans beaucoup de cas, ces personnes ont un statut migratoire précaire ou n’ont pas de statut légal, ce qui les rend vulnérables au non-respect de leurs droits.

Amnistie internationale Canada francophone mène une campagne  pour assurer la protection et le respect des droits humains des travailleuses et travailleurs Essentiel.le.s. Mamadou Konaté fait partie de cette campagne et nous continuons de l'appuyer.

En décembre 2020, le gouvernement fédéral et le gouvernement du Québec ont lancé un programme spécial pour régulariser les statuts et ouvrir la voie à la résidence permanente aux demandeurs d’asile ayant prodigué des soins à la personne dans les services de santé pendant la pandémie de COVID-19. L’objectif affiché de ces programmes est la reconnaissance de la contribution d'un grand nombre de travailleurs et travailleuses migrant·e·s essentiel·le·s pendant la pandémie. Cependant, dans les faits, les programmes ne visent que les demandeur·e·s d'asile ayant occupé certains postes dans les soins de santé, pendant certaines heures et semaines précises et seulement au cours de la première vague. Les critères d’admissibilité restreints de ces programmes font que les personnes comme Mamadou n'ont pas eu accès à la régularisation.

On ne peut expulser des personnes qui sont venues soutenir nos citoyens durant une crise sanitaire historique et qui ont démontré leur courage et leur solidarité face à de telles circonstances. Le Ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté a le pouvoir d’octroyer un statut à Monsieur Mamadou Konaté au titre de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés.

Agissez maintenant et demandez au gouvernement du Canada d’annuler l'expulsion de Mamadou Konaté !

Vous pouvez personnaliser le message modèle à droite. En complétant le formulaire, vous envoyez un courriel à Sean Fraser, Ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté.