Évènements

La rage de velours : Grandir en tant qu'homosexuel dans un monde homophobe… conséquences pour les droits humains

Date 
mercredi, 12 février 2020
Heure 
18h
Lieu de l'événement 

50, rue Sainte-Catherine Ouest. Nous vous dirigerons vers la salle de conférence.

Conférence en français et en anglais

Depuis 1991, Amnistie internationale dispose d'un réseau mondial de militants, répartis dans quelque 30 sections nationales, qui luttent contre les violations des droits fondamentaux et la discrimination dont sont victimes des individus ou des groupes en raison de leurs préférences sexuelles.

Créé en 1998, le Réseau LGBTQIA2 de la section canadienne francophone regroupe plus de 225 membres, individus et organismes qui travaillent et militent activement pour que les droits fondamentaux des minorités sexuelles soient reconnus au même titre que ceux de l'ensemble de la population.
Aucun instrument international n'interdit encore de façon explicite la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle. Par conséquent, encore aujourd'hui, pas moins de 80 pays condamnent l'homosexualité par un article de leur Code pénal (les sanctions pour un tel « crime » vont de l'emprisonnement à la peine de mort).

Poursuivant des objectifs de sensibilisation, d'information et de mobilisation, le groupe 30 francophone de Montreal organise une rencontre avec l’écrivain H. Nigel Thomas. Nigel a travaillé sans relâche tout au long de sa carrière pour sensibiliser les gens à la situation et aux droits des personnes LGBTQIA2 ici et à l'étranger. Il a utilisé sa propre expérience en tant que personne gaie pour illustrer les défis qu'un tel travail implique.

H. Nigel Thomas est né à Saint-Vincent-et-les-Grenadines. En 1968, il a immigré au Canada. Professeur retraité de littérature états-unienne à l’Université Laval, il vit à Montréal. Poète, essayiste et romancier, H. Nigel Thomas est l’auteur d’une œuvre importante écrite en anglais, dont des romans (Spirits in the Dark, 1993; Behind the Face of Winter, 2001; Return to Arcadia, 2007) ; des nouvelles (How Loud Can the Village Cock Crow?, 1996; Lives : Whole and Otherwise, 2010), ; de la poésie (Moving through Darkness, 2000) et des essais (From Folklore to Fiction: A Study of Folk Heroes and Rituals in the Black American Novel, 1988; Why We Write: Conversations with African Canadian Poets and Novelists, 2006).

 

http://memoiredencrier.com/h-nigel-thomas/

https://hnigelthomas.org/

https://www.writersunion.ca/member/hnigel-thomas

http://memoiredencrier.com/h-nigel-thomas/

https://montrealgazette.com/entertainment/books/h-nigel-thomas-is-on-the...

https://www.guernicaeditions.com/author/1143

https://www.theguardian.com/society/2011/feb/20/gay-men-depression-the-v...