Campagnes
Burkina Faso

J'aime mon corps. J'aime mes droits.

J'aime mon corps. J'aime mes droits.
Téléchargement 
Téléchargez le matériel de campagne
Campagne terminée
Dates de la campagne 
Du 1/01/2013 au 28/02/2014

En février 2008, Nojoud Mohammed Ali Nasser, une jeune yéménite alors âgée de 9 ans, a été mariée par son père à un homme de 20 ans son aîné. Elle a confié avoir été battue et abusée sexuellement par son mari. Sa famille a refusé de l’aider.

« Il me faisait de mauvaises choses, je n’avais aucune idée de ce qu’est un mariage. Je courrais d’une pièce à l’autre pour m’échapper mais à la fin il m’attrapait et me frappait et il continuait de faire ce qu’il voulait. Je pleurais beaucoup mais personne ne m’écoutais, un jour je me suis enfuie jusqu’au tribunal où j’ai raconté mon histoire ».

Elle a finalement obtenu son divorce en avril 2008.

Le cas de Nojoud est loin d’être unique !

Alors que la plupart des pays du monde ont fixé l’âge légal du mariage pour les filles et les garçons à 18 ans, chaque année, 10 millions de filles sont mariées avant 18 ans !

Filles et garçons, femmes et hommes, luttons à leurs côtés pour faire cesser cette pratique !

Le mariage d’enfants constitue une violation des droits fondamentaux des enfants :

        • comme le droit de disposer de son corps et de décider pleinement de son avenir
        • et porte atteinte à leur développement mental et physique.

Mis à jour le mercredi, 15 juillet 2015