Campagnes
Inde

Un environnement sain, c'est un droit

Un environnement sain, c'est un droit
Téléchargement 
Téléchargez le matériel de campagne
Campagne terminée
Dates de la campagne 
Du 1/04/2010 au 30/06/2010

Dans la nuit du 2 au 3 décembre 1984, une fuite de 54 tonnes d’isocyanate de méthyle et d’autres produits réactifs s’est produite dans l’usine de pesticides de la société Union Carbide (appartenant depuis 2001 à Dow Chemical) à Bhopal, dans le centre de l’Inde. Près d’un demi-million de personnes y ont été exposées. Entre 7 000 et 10 000 personnes ont été tuées sur le coup ou en l’espace de quelques jours, et 15 000 autres sont mortes au cours des vingt années qui ont suivi. La plupart des victimes étaient pauvres. Un grand nombre de celles qui sont mortes étaient l’unique ou le principal soutien de leur famille. Certaines familles ont aussi perdu leurs animaux, source de revenu crucial.

En raison de problèmes de santé (problèmes respiratoires, dysfonctionnements du système neurologique ou cancers), des milliers de personnes ont perdu leur travail ou n’étaient plus en mesure de gagner leur vie. Presque toutes celles qui ont été exposées aux produits toxiques se sont enfoncées de plus en plus profondément dans la pauvreté.

Aucune information sur les impacts des produits chimiques n’a été fournie par Dow Chemical. La société a tourné le dos à Bhopal sans nettoyer correctement le site de l’usine, laissant les victimes face aux problèmes de pollution.

Les victimes ont déployé depuis beaucoup d’efforts afin d’obtenir réparation et faire en sorte que les responsables soient tenus de rendre des comptes. Cependant, leurs efforts ont bien souvent été vains.

Mis à jour le mardi, 23 avril 2013