Campagnes
Maldives

Jennifer Latheef emprisonnée pour avoir exercé sa liberté d'expression

Téléchargement 
Télécharger le document PDF
Campagne terminée
Dates de la campagne 
Du 1/05/2006 au 5/05/2006

Mobilisons-nous pour libérer Jennifer Latheef emprisonnée pour avoir exercé sa liberté d'expression!

En septembre 2003, après la mort de quatre jeunes détenus tués par des gardiens de prison, des milliers de personnes sont descendues dans les rues de Malé, la capitale de la République des Maldives. Les manifestants, pacifiques, demandaient que cessent les violations des droits fondamentaux et la répression politique dans le pays.

Jennifer Latheef, photojournaliste pour le quotidien Minivan News et militante de l'opposition, était l'une d'entre elles.

Elle a été accusée de " terrorisme " pour avoir jeté une pierre sur un policier, ce qu'elle nie fermement. Elle a été condamnée, en juillet 2004, à 10 ans de prison à l'issue d'un procès inéquitable.

En 2003 et 2004, Jennifer a été détenue comme prisonnière d'opinion à maintes reprises sans être inculpée, pendant des périodes allant de une à six semaines.

Jennifer est la fille d'un homme politique maldivien de premier plan qui vit en exil et critique le gouvernement. Certains pensent que la campagne de harcèlement dont sa fille fait l'objet vise à le réduire au silence.

Après son arrestation en août 2004, elle a eu les yeux bandés, a subi des agressions verbales et physiques et a été emprisonnée dans des conditions assimilables à un traitement cruel, inhumain et dégradant. Les responsables présumés de ces atteintes n'ont jamais été traduits en justice.

Jennifer Latheef, incarcérée uniquement pour avoir exercé pacifiquement sa liberté d'expression est considérée comme une prisonnière d'opinion par Amnistie internationale. Elle doit être libérée immédiatement et sans conditions!

Autres informations 

Suite aux actes de violence qu'elle a subis lors de son arrestation, l'état de santé de Jennifer s'est passablement dégradé. Elle souffre notamment de maux de dos permanents. Ce n'est qu'après plusieurs interventions de sa famille et grâce à divers avis médicaux que les autorités lui ont permis de recevoir des soins et même de rentrer quelques temps chez elle pour se reposer. Au moment où nous écrivons ces lignes, Jenny demeure toujours en liberté surveillée chez elle et attend sa comparution en cours d'appel, le 18 juin 2006. Selon Jennifer, les autorités auraient choisit cette date car ce sera le même jour que le procès du principal responsable du parti d'opposition, Mohamed Nasheed, afin que le International Committe of Jurists ne puisse assister aux deux procès. Devant cette situation, l'avenir semble des plus incertains pour Jennifer.

Les Maldives, destination touristique de rêve... les Maldives ses plages de sable fin, ses lagons bleus géants… Mais les Maldives c'est aussi… des arrestations arbitraires, des procès inéquitables, de la torture, des mauvais traitements et des homicides commis par les forces de sécurité…

Jennifer Latheef, 32 ans, est l'une des victimes de la répression aux Maldives. Elle a été condamnée à 10 ans de prison pour avoir exercé sa liberté d'expression!

Mis à jour le lundi, 6 mai 2013