Campagnes
International

Halte à l'exécution des mineurs délinquants

Téléchargement 
Télécharger le document PDF
Campagne terminée
Dates de la campagne 
Du 9/09/2004 au 31/12/2004
Thématique(s) 

Ils ont 16, 13 ou 11 ans parfois. Ils ont tué, volé, violé… Ils sont condamnés à mort, plus tard ils sont exécutés. Au moment de leur crime, c'étaient des enfants. Ils devraient faire l'objet, selon la Convention sur les Enfants, d'une protection particulière.

Le droit international interdit le recours à la peine capitale pour des crimes commis par des personnes âgées de moins de dix-huit ans. Pourtant, certains pays continuent d'exécuter des mineurs délinquants ou de les condamner à mort.

Dans le cadre de sa lutte en faveur de l'abolition totale de ce châtiment dans le monde entier, Amnistie internationale lance une campagne internationale intitulée HALTE AUX EXÉCUTIONS DE MINEURS ! qui demande que soit mis fin à l'une des aspects les plus odieux de la peine de mort - son application à des mineurs délinquants.

Bien que le nombre d'exécutions de mineurs soit faible comparé au nombre total d'exécutions dans le monde, il traduit le mépris absolu des États qui y recourent envers leurs engagements au titre du droit international, et constitue un affront à toutes les notions de moralité et d'humanité en matière de protection des enfants - qui forment une catégorie particulièrement vulnérable de la société.

Au cours des 15 dernières années, des mineurs ont été condamnés dans six pays du monde: Arabie Saoudite, Iran, Nigeria, Pakistan, la République démocratique du Congo et les États-Unis. Ces derniers détiennent le triste record mondial d'exécution de mineurs au moment des faits : ils ont procédé à 19 exécutions, soit plus que tous les autres pays réunis !

Si les États-Unis d'Amérique sont le pays numéro 1 mondial en matière d'exécution des mineurs, le Texas est clairement l'exécuteur en chef! Et les condamnations continuent : le 11 août 2004, un jury du comté de Harris, au Texas, a décidé que Robert Acuña devait être exécuté, pour le meurtre de Joyce et James Carroll, alors qu'il était âgé de 17 ans. Continuons à faire pression sur le gouvernement du Texas pour que cessent ces condamnations à mort de mineurs délinquants !

Mis à jour le lundi, 6 mai 2013